A propos de

La Voie du Naad

Enregistrer

La Voie du Naad est une association Loi 1901 qui a, entre autres objectifs, celui de promouvoir et de transmettre les enseignements et pratiques dans la résonance du Kundalini Yoga.

Depuis le Vijnânabhaïrava Tantra (3000 ans avant notre ère, vallée de l’Indu) jusqu’à nos jours, La Voie du Naad dans ses propositions reste un passeur qui prends place humblement dans une lignée d’enseignants et grands maîtres inspirants tous inscrits dans la voie de la non-dualité (tels que Yogi Bhajan pour la voie Kundalini, Daniel Odier pour la voie Tantrique, Eric Baret pour la Tradition Cachemiriene) à travers un yoga ancestral, primal, voire archaïque et parfois minimaliste.

 

Dans l’indifférencié, les explorations proposées par l’association se déroulent en union avec la Nature et donc s’égrènent au rythme des saisons. Harmoniser ce qui se joue à l’extérieur -dans la Nature, le Monde- avec ce qui se joue à l’intérieur -dans notre nature incarnée- et sentir le Spanda –vibration (de l’énergie)– jusque dans l’infiniment petit de nos cellules est garant d’équilibre, de santé et de longévité tant selon les préceptes du Tao que des Homme-Femmes Médecines qui n’ont jamais dissocié aucun élément du vivant, visible ou invisible, nommé ou non-nommé, dans cette conscience de l’unité.

“Tout est Un – All is One” – Yogi Bhajan. 

La Voie du Naad décline ces enseignements sous différentes formes :

      • Au travers de séances hebdomadaires permettant d’inscrire ce processus d’émerveillement spontané sans attente ni quête, de cheminement vers Soi, comme un rituel régulier s’inscrivant dans une rythmique de pratique assidue.
      • Au travers de Retraites & Stages proposés tout au long de l’année, en résidence et totale immersion autours d’explorations ou approfondissements ponctuels sur un temps donné. Dans un cadre où la nature reste sauvage et préservée, riche et indomptée, en miroir de cette énergie intarissable profondément lovée en chacun de nous.

 

La mission de La Voie du Naad :

Inviter humblement par le biais des outils énoncés chaque participant à se découvrir et s’apprivoiser, se défaire des croyances limitante sous l’éclairage de la conscience, et recouvrir la liberté d’être sans discrimination (jugement) envers soi (non-amour) : Tout Est.

Bien/mal – bon/mauvais … ce sont les colorations filtrées du mental.

Ce chemin est un Kryia -série de posture- à revisiter sans cesse car nous sommes tous des “dormeurs éveillées“. Il est celui de la conscience du privilège d’être. Celui du mouvement perpétuel : en constante inconstance, en immuable transformation. Tout est paradoxe : tout va et vient, se construit et se déconstruit à chaque instant.

La sagesse et le bonheur résident dans une naturelle alternance entre expansion et contraction, et il n’y a pas l’un sans l’autre.

En ce postulat, aucune limitation n’est définitive, aucune peur ne peut être sans fond, aucune joie ne peut être éteinte. La vie est un cadeau.

 

Les explorations guidées par les enseignants et accompagnateurs du Yoga proposé ici, invitent peu à peu chaque participant à contacter différents états de conscience afin de poser, peut-être, une juste distance entre ses filtres -les voiles confus du mental issus de ses mémoires qui nous rendent esclaves d’émotions exacerbées : sources de souffrance- et l’accueil de ce qui est. Simplement. Sans indifférence : avec la bonne distance communément nommée détachement, afin de traverser les fluctuations de la vie plus paisiblement.

Cela s’adresse à tous les épris de liberté, tous les amoureux du frémissement : celles et ceux qui ne veulent plus souffrir de la grande illusion de la séparation.

La Conscience se goûte elle-même dans toutes ses explorations sans discrimination : depuis le personnage inscrit dans un espace-temps donné jusqu’à sa véritable identité atemporelle, la conscience est. Et “je” suis cela.

Les propositions de La Voie du Naad s’adressent à tous.

 

Dans la résonance Kundalini, le Yoga transmis ici n’est d’autre qu’un outil à se reconnecter à Soi, à tisser le lien humain, le lien cosmique, et à se dilater dans cette vibration.

La seule ambition de La Voie du Naad : être un passeur.

 

La Voie – chemin – est l’orientation à déterminer : on ne peut pas atteindre un lieu que l’on n’a pas identifié auparavant. La longitude et la latitude vous sont données par nos outils de pratiques et d’enseignement. L’altitude relève de votre posture, votre engagement envers et pour vous-même.

Le Naad – vibration sonore – est l’outil principal qui nous permet de nous élever au niveau énergétique et vibratoire (rayonnement – bien être), de nettoyer notre champs électromagnétique (aura) et d’élever notre fréquence depuis nos différents états de conscience : de la conscience individuelle, à la conscience de groupe, vers la conscience universelle.

 

Comme avec un poste radio: il suffit de changer le programme pour changer de fréquence. Puisque tout l’Univers est vibratoire, ajuster ses modes de perception revient à changer de programme. Ancrés dans la Présence. A la lumière de qui nous sommes, sans jugement. Accueillir notre totalité avec nos ombres et nos lumières. Dans la conscience de l’unité : relié au flux universel. C’est le Hukam -la direction-, le Sankalpa.

Nos classes en séances hebdomadaires en ligne comme en présentiel / Nos Retraites & Stages sont des invitations à ces explorations.

 

L'enseignante : Navjeev Kaur

Après avoir enseigné sur le Gabon depuis 2009, sur Marseille jusqu’en 2020, c’est en Drôme Provençale à présent que Navjeev Kaur (Magali Garcin) – enseignante de Kundalini Yoga & Gong Player – transmet ses enseignements.

Pour l’association La Voie du Naad : dans le cadre de retraites & stages en résidence sur plusieurs jours comme en séances hebdomadaires collectives et/ou individuelles en présentiel comme par l’interface du numérique, en cyber-class.


Certifiée et diplômée par la FFKY (Fédération Française de Kundalini Yoga) et par IKITA – TEACHER LEVEL 1 & 2 (Association International des Enseignants de Kundalini Yoga – New Mexico), membre de 3HO International, ses enseignements revisitent le Kundalini Yoga depuis la source jusqu’à nos jours.

Loin de poser des barrières limitantes et exhaustives, Navjeev Kaur a fait plusieurs séjours en Ashram (Quinta do  Rajo– Portugal / 3HO La Fontaine – France / Anakhya -France) et participé à de nombreux festivals (3HO Europe : Fontjuan & Chateau Anand, France / FTKY  : Chateau Laroque, France) et séminaires (Eric BaretDaniel Odier –  ANS : Amrit Nam Sarovar…) et suivi une formation de Gong Player avec Nanak Dev Singh, Germany, afin de nourrir son développement personnel auprès de grands maîtres spirituels inspirants et toujours vivants.

 

Par ailleurs, Navjeev Kaur propose des séances de “Massages Indiens & Soins Énergétiques” comme une opportunité à réconcilier et honorer le corps physique, temple de l’être, souvent négligé. Et ainsi servir l’ensemble des corps (physique, mentaux, subtils et émotionnels) par le biais du toucher : la main du masseur comme l’outil pour se laisser “toucher” par la vie.

Instaurant un véritable trait d’union entre Yoga qu’elle enseigne et ce massage holistique intimement liés dans la tradition indienne où respirations, chants et sonothérapie (instruments vibratoires) se conjuguent, la vibration sonore jouant un rôle fondamental dans l’équation de guérison.

Formée durant son parcours en morphopsychologie et aromathérapie, son approche du soin est vaste et globale, permettant une reconnexion au vivant.

“L’esprit a besoin de la chair pour s’incarner et la chair de l’esprit pour s’animer.

Entre contenant et contenu, nulle différenciation”

KUNDALINI YOGA

Roland

Randonneur, Musicien & Accompagnant Spirituel

La souffrance de ne pas savoir être relié au Soi pousse très souvent les individus à se tourner vers l’intérieur, à décider de vivre autrement.

 

Quelques années en arrière, la vie m’a proposé un choix simple mais pas si facile à intégrer : la peur d’être, ou la paix et la joie.

S’en est suivi une boulimie de lectures et pratiques spirituelles essentiellement tournées vers l’esprit.

 

La voie du “Cours en Miracle” est celle qui m’a choisie. La suivre m’a permis d’expérimenter l’illusion de la séparation, l’unité de tout ce qui est. Et au delà du concept, de l’intégrer dans ma vie.

A LA CARTE

Les expériences mystiques ne durent pas ; elles restent néanmoins le socle, la base de la certitude de ce que nous sommes réellement: un esprit libre, joyeux, illimité.

 

L’observation de l’Esprit est le prémisse indispensable à la guérison de celui-ci.

Et la pratique du pardon est le moyen de se libérer de la croyance de la séparation.

 

Telle est l’humble invitation dans les rencontres proposées : refaire ensemble l’expérience du Un, en toute simplicité.

En toute vastitude.

Et dans la joie.