L’expertise de la Voie du Naad :

L’art du Yoga proposé ici par nos enseignants est une célébration du pressentiment de la vérité mais jamais un moyen pour atteindre quoique ce soit. C’est pour cela que l’aspect volontaire en est parfaitement absent, il n’y a pas la moindre attente, la moindre quête. L’attente est remplacée par l’écoute, et le futur comme objectif à atteindre est remplacé par l’intensité qui se révèle comme Présence, comme Conscience.

On nomme souvent le Kundalini Yoga comme le yoga de la conscience car il est un moyen de rendre visible l’invisible par la lumière de la conscience. Et les propositions de nos intervenants ne sont toujours que des invitations à cheminer vers cela. Un Yoga poétique, épuré parfois primal voire archaïque et un peu féroce comme chemin d’expériences, de transformation par les mises en scène du grand théâtre de la vie.

 

Dans la conscience que l’on porte en Soi la Totalité, les explorations proposées par l’association se déroulent en union avec la Nature et donc s’égrènent au rythme des cycles cosmiques afin d’aligner ce qui se joue en-dehors -le Monde Phénoménal- avec ce qui se joue en-dedans -le Monde Intérieur- et sentir l’émulsion du vivant couler jusque dans l’infiniment petit de notre pâte corporelle.

Aucune échelle ni de valeur ni de grandeur ici tant dans l’indifférencié du monde visible ou invisible, nommé ou non-nommé, palpable ou impalpable, connu ou inconnu que dans chacun d’entre tous : aucune discrimination. Tout ceci étant le Cœur Vibrant de l’Univers que nous incarnons tout au long de l’expérience de cette vie.

 

Nul enseignement dispensé par l’association sous quelque forme que ce soit ne requiert une quelconque adhésion à un système religieux malgré une teneur spirituelle toujours omniprésente.

Aucune discrimination ici : ils seraient bien au contraire plutôt enclin à nous libérer de toute vision réductrice de l’individu et des attitudes intolérantes ou sectaires qui en découlent.

Nul dogme : ce ne sont que des invitations à traverser des expériences que chacun vivra selon ses élans, ses aptitudes, ses croyances, et à cheminer sensoriellement dans la voie du corps jusqu’à l’ultime vibration : l’intensité du vivant.

 

Dans le cadre de toutes nos propositions en présentiel, tant les stages que retraites ou autres immersions, une CHARTE DE FONCTIONNALITE – RESPONSABLITE CIVILE vous engage.

C'est ici que les choses se passent. Le ciel, c'est ici. Et le ciel, c'est moi. Et l'enfer, c'est moi aussi. Cela dépend de la manière dont je capte la vie. Luis Ansa

La Voie du Naad décline ces enseignements en diverses propositions tantôt en présentiel tantôt en ligne :

 

      • Séances hebdomadaires d’exploration corporelle de ces Yoga, chemin vers le Rasa (intensité) :  l’émerveillement du frémissement spontané sans attente ni quête, comme un rituel régulier s’inscrivant dans une rythmique de pratique assidue.
      • Intensifs ou Master-Class : approfondissements tenus de ces incursions dans le territoire de nos corps.
      • Retraites & Stages en résidence : totale immersion autours d’explorations ou approfondissements sur un temps donné.
      • Évènementiel qui s’accorde aux cycles cosmiques : cycle des lunaisons et des saisons avec les pratiques telles que : les Kali-Puja, Méditations Tantriques, Bains de Gong, Cercles de Mantra ou Chant Kirtan …

 

La mission de La Voie du Naad :

Toutes ces variations ayant pour objet par le biais du corps de se défaire pas à pas de nos croyances limitante par l’éclairage de la conscience : l’union des paradoxes sans mise en conflit ni opposition.

Ce chemin est un Kryia (série de postures) à revisiter sans cesse par tous les grands « dormeurs éveillées » que nous sommes. Il est celui de la conscience du privilège d’être vivant inscrit dans un mouvement perpétuel : en constante inconstance.

L’univers respire ce mouvement perpétuel d’ouverture/fermeture, de dilatation/résorption, d’expansion/contraction, mouvement de va et vient commun à tout ce qui est où tout se construit et se déconstruit à chaque instant.

 

Réaliser cela est certainement la voie de la sagesse : en ce postulat, aucune limitation n’est définitive, aucune peur ne peut être sans fond, aucune joie ne peut être éteinte. Se souvenir que la vie est un cadeau.

Dans la conscience que tout a une identité vibratoire : de l’Univers jusqu’au personnage que j’incarne, comme avec un poste radio : régler la fréquence pour changer le programme. Dans la Présence à qui je suis, à ce qui est. Et me relier au flux.

C’est le Hukam (direction).

La Voie – chemin – est l’orientation à déterminer : on ne peut pas atteindre un lieu que l’on n’a pas identifié auparavant. La longitude et la latitude vous sont données par nos outils de pratiques et d’enseignement. L’altitude relève de votre posture, votre engagement envers et pour vous-même. Et le chemin prévaut à la destination.

Le Naad – vibration sonore – est l’outil principal qui nous permet de nous élever au niveau énergétique et vibratoire (radiance), de nettoyer notre champs électromagnétique (aura) et d’élever notre fréquence depuis nos différents états de conscience : de la conscience individuelle, à la conscience de groupe, vers la conscience universelle : l’Un.